Samedi Saint, le grand silence de la mort…

Enseveli, ôté du regard de ceux qui l’aimaient… Ceux qui l’ont vécu savent combien est difficile la mise en bière d’un être cher, le moment où l’on ferme le cercueil… Cela a dû être terrible pour sa mère à qui il en avait fait voir de toutes les couleurs, aussi pour les apôtres qui avaient tout lâché pour suivre ce fou de Jésus… Circulez! Il n’y a plus rien à voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :