Citoyen du monde, tous les hommes sont ses frères…

Je l’ai croisé hier…

Il n’avait ni les mains enfoncées dans les poches
ni un sac tout bleu sur le dos.
Comme la terre lui semble ronde,
il ignore toutes les frontières.
Il chante : « Comme toutes les fleurs
Qui poussent ici ou bien là-bas,
Tous les hommes ont une couleur,
Tous les hommes ont le même droit ».

Citoyen du monde,
il n’apporte que sa tendresse.
haït tout ce qui gronde,
les lâchetés et les faiblesses.
Il est ici pour aimer,
pour partager et pour offrir ;
Il passe son temps à donner,
offrant son cœur et son sourire.

http://www.myspace.com/music/player?sid=37057864&ac=now

http://www.allanbleck.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :